Missions & Qualité

Démarche qualité

Soucieux de faire preuve d'un maximum d'efficacité et de s'inscrire dans la voie tracée par les instances régionales, fédérales et européennes au niveau de l'Education et de la Formation, le Centre IFAPME MBC, comme l'ensemble des Centres du réseau, s'est engagé dès 2010 dans une démarche qualité. La première étape de cet engagement s'est concrétisée à travers la démarche Qfor Process Scan (accès sur le fonctionnement interne du centre) en formation continue. La démarche s'est amplifiée dès 2012 avec l'engagement du centre dans le processus ISO pour le service chef d'entreprise, la définition d'une politique qualité et la communication systématisée de et sur cette politique, pour s'étendre en 2016 au service apprentissage.

Démarche qualité

Au coeur de nos préoccupations, l'amélioration continue! L'objectif est d'améliorer continuellement les activités et le fonctionnement du centre en détectant les points d'amélioration et en mettant en oeuvre leur suivi au travers de moyens tels que les entretiens de fonctionnement, le système de gestion des plaintes, les multiples moments de rencontres, les diverses analyses, etc.

Audits et certifications

Les audits permettent de vérifier l'adéquation du système qualité à la norme choisie, mais ils constituent également un outil d’amélioration continue en permettant de faire le point sur l’existant afin d’en dégager les points faibles et/ou non conformes (suivant les référentiels d’audits).

Audits internes

Parce qu'il est utile de s'arrêter réguliérement pour faire le point sur son fonctionnement, le Centre a mis en place un système d'audits qualité internes.

L’audit est un examen professionnel qui consiste en une expertise par un agent compétent et impartial aboutissant à un jugement sur le contrôle interne de l’organisation et des procédures. Il constitue un outil d’amélioration continue, car il permet de faire le point sur l’existant afin d’en dégager les points faibles et/ou non conformes (suivant les référentiels d’audits). Ce constat, nécessairement formalisé sous forme de​ rapport écrit permet de mener par la suite les actions adéquates dans le but de corriger les écarts et dysfonctionnements constatés.

Audits externes ISO

Les audits sont externes, dans ce cas, il s'agit d'un processus de certification.

Audits externes Qfor

Dans un paysage de la formation en constante évolution, il est important pour les opérateurs de formation de proposer et de maintenir un service de qualité. En tant qu'acteur incontournable de la formation, l'ensemble des Centres de formation du Réseau IFAPME ont souhaité inscrire leurs catalogues de formations continues dans une démarche Qualité.

près analyse, les Centres IFAPME ont opté pour l'intégration de la norme qualité Qfor. Celle-ci, adaptée aux spécificités des opérateurs de formation, définit les exigences à remplir pour offrir un service de formation ou de consultance professionnel tout en visant la satisfaction des bénéficiaires.

Qfor est un système d'évaluation et de certification de la qualité qui concerne plus spécifiquement les organismes de formation et de conseil. Le Centre est certifié Qfor ProcessScan (analyse des processus et ressouces) depuis 2010.

Tous les Centres du Réseau IFAPME ont obtenu le label Qfor en formation continue. Le label Qfor vous assure de l'engagement des centres de formation du Réseau IFAPME à agir, au quotidien, de manière professionnelle pour vous offrir des formations de qualité, en adéquation avec vos besoins.
Le label Qfor a une validité limitée.
Pour conserver cette reconnaissance, chaque Centre IFAPME est soumis tous les 3 ans à une nouvelle évaluation externe.

Missions

Les missions de l'IFAPME sont définies par le décret du 17 juillet 2003 (M.B. 05.08.2003) portant sur la création de l'Institut wallon de formation en alternance et des indépendants et petites et moyennes entreprises. Les missions confiées à l'Institut s'étendent à leurs aspects internationaux.

L'IFAPME est chargé de :

  • organiser et promouvoir, prioritairement avec le concours des Centres de formation, la formation en alternance, en particulier l'apprentissage et la formation de chef d'entreprise;
  • identifier les besoins en matière de formation en alternance et de coordonner les opérateurs en vue d'optimiser la réponse à apporter à ces besoins;
  • organiser et de coordonner le réseau des Centres de formation;
  • organiser et de promouvoir, prioritairement avec le concours des Centres de formation et en étroite collaboration avec les organisations professionnelles, la formation continue pour les professions indépendantes et pour les petites entreprises;
  • élaborer, sur proposition des commissions professionnelles, les programmes de formation en alternance et de les soumettre, pour approbation, au Gouvernement;
  • agréer, de coordonner et de subventionner les cours organisés par les centres de formation et d'en assurer l'évaluation pédagogique; de coordonner l'organisation de l'évaluation continue et des examens organisés dans les Centres de formation;
  • organiser et promouvoir le perfectionnement pédagogique, prioritairement avec la collaboration des Centres de formation, et de concevoir des outils méthodologiques ou pédagogiques afférents à la formation en alternance;
  • conseiller les Centres de formation sur la gestion des infrastructures et équipements didactiques et de contrôler l'usage des subsides y afférents;
  • conseiller les parties et d'assister à la conclusion du contrat d'apprentissage ou de la convention de stage;
  • agréer les contrats de formation en alternance, en particulier les contrats d'apprentissage et les conventions de stage, de suspendre ou de retirer l'agrément;
  • surveiller le déroulement de l'apprentissage et du stage en entreprise;
  • établir des collaborations avec les organismes chargés de développer le conseil et l'accompagnement pour les indépendants et les petites et moyennes entreprises;
  • représenter la formation permanente pour les classes moyennes et les petites et moyennes entreprises dans le Consortium de Validation des Compétences instauré en vertu de l'accord de coopération conclu le 23 octobre 2002 entre la Communauté française, la Région wallonne et la Commission communautaire française relatif à la validation des compétences dans le champ de la formation professionnelle continue;
  • représenter le Gouvernement dans différentes instances d'avis ou d'agréments en matière de formation en alternance ou de formation continue.

En outre, dans le cadre de ses compétences, l'Institut a pour mission d'émettre, d'initiative ou à la demande du Gouvernement, des avis et des recommandations à l'intention de ce dernier.